samedi 20 septembre 2014

Le Complexe d'Eden Bellwether de Benjamin Wood



Benjamin Wood
Zulma, 2014
498 pages

Résumé : Cambridge, de nos jours. Au détour d’une allée de l’imposant campus, Oscar est irrésistiblement attiré par la puissance de l’orgue et des chants provenant d’une chapelle. Subjugué malgré lui, Oscar ne peut maîtriser un sentiment d’extase. Premier rouage de l’engrenage. Dans l’assemblée, une jeune femme attire son attention. Iris n’est autre que la sœur de l’organiste virtuose, Eden Bellwether, dont la passion exclusive pour la musique baroque s’accompagne d’étranges conceptions sur son usage hypnotique…




Mon avis





Ce gros roman (500 pages) est un régal de lecture. Lauréat du prix Fnac 2014, Benjamin Wood nous raconte l’histoire d’un groupe de jeunes : Eden génie de la musique qui joue de l’orgue à merveille ; Iris, la sœur d’Eden qui fait des études de médecine tout en jouant du violoncelle dans un groupe de musique de chambre. Ils sont entourés de trois amis de la bonne société faisant de grandes études : Marcus, Yin et Jane. Vient alors s’ajouter, Oscar, jeune garçon de leur âge qui est aide-soignant dans une maison de retraite et qui, attiré par la musique d’Eden va se rapprocher du groupe et plus précisément d’Iris.
Le roman tourne autour d’Eden, de son génie musical… Cependant, Eden pense que la musique peut aider l’Homme. Il est question d’hypnose, de musicothérapie…
Mais jusqu’où peut aller Eden pour vérifier ses théories concernant le pouvoir de la musique sur l’être humain ? Ne risque-t-il pas de se perdre lui-même ?

Roman très bien mené, bien écrit qui met en valeur les doutes de chacun sur Eden et ses actes, qui met en valeur le pouvoir d’un cerveau comme celui d’Eden sur les autres. Dés les premières pages nous savons que le roman se terminera mal pour l’un des protagonistes… Ceux-ci étant plutôt drôle et attachant, j’avais vraiment envie d’arriver au bout et de savoir ce qui a bien pu mener à un tel drame.

Roman qui se dévore d’une seule traite avec un énorme plaisir.

4 commentaires:

  1. Merci pour ce bel avis, dès que je le trouve=lecture. Merci

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Fini!!! Tu avais raison, il est prenant et impossible à lâcher;

      Supprimer
    2. Oui et avec une écriture magnifique !!!

      Supprimer